La référence en électronique et en divertissement vidéoludique peut se vanter d’avoir réussi son pari pour 2018 : la firme a, en effet, annoncé un bénéfice 3 fois supérieur à ce que ses experts financiers avaient initialement prévu. La hausse record n’est pas le fruit du hasard : elle serait due à une explosion des ventes sur les titres de jeux vidéo en ligne.

Des bénéfices records pour le fleuron Japonais

Les performances de Sony au cours des dernières années ont déjà servi de référence aux entités évoluant dans le domaine du jeu vidéo. Cette année, l’entreprise a donc franchi un nouveau palier, en enregistrant un bénéfice record équivalent à une hausse de 23,7% par rapport à son chiffre d’affaires sur un an. La cause de cette hausse spectaculaire n’est autre qu’une augmentation toute aussi importante de ses ventes. Le secteur du jeu vidéo est celui dont l’activité aura été particulièrement rentable : lancé sur un marché qu’il maîtrise depuis maintenant de nombreuses années, le géant Japonais ne s’attendait pas à dépasser ses prévisions.

Entre avril et juin, les gains nets réalisés par la corporation s’élèveraient à 226,45 milliards de yens. Ce chiffre, qui équivaut à quelques 1,7 milliards d’euros, aura pu être dégagé grâce à une revalorisation comptable, ainsi qu’à la cession de ses actifs sur Spotify. La progression indicielle du chiffre d’affaires atteint les 5%, et incite le géant à revoir ses ambitions à la hausse. Si le géant s’était auparavant accordé un plafond prévisionnel de 480 milliards, il a récemment dû augmenter ce chiffre de 20 milliards. Pour Sony, les gains réalisés par la section jeux vidéo sont encore une fois source de fierté. Les services relatifs aux consoles de salon font partie des postes ayant généré le plus d’argent.

Depuis le lancement de la PS4, les activités liées aux consoles se sont hissées parmi les sources de revenus les plus rentables de la plateforme.

Une stratégie payante

Le groupe ne se sera pas seulement reposé sur les performances des jeux vidéo pour garder son statut de prestige. Alors que la division audiovisuelle connaissait une période plus ou moins difficile qui tendait à s’éterniser, le groupe est parvenu à lui redonner ses lettres de noblesse. Les résultats enregistrés par l’entreprise notent une avancée significative des chiffres d’affaires relatifs aux caméras, et autres appareils photo. La stratégie adoptée au cours des dernières années semble donc payer. Pour Sony, le défi aura été de redéfinir les lignes de ses gammes existantes afin de toucher des cibles plus exigeantes.

L’audace du constructeur aura rapidement porté ses fruits, malgré des stratégies concurrentes agressives. On peut aujourd’hui affirmer que cette nouvelle prospérité n’est pas seulement due à un coup du hasard. Sony a opéré une véritable revitalisation de ses activités, boostant les filiales qu’il aurait eu tendance à délaisser avec le temps. Son positionnement dans le secteur de la musique contribue également à cette réussite, notamment grâce à la mise à disposition d’un service de stream.