Le monde de l’e-commerce est un terrain où seuls les plus malins parviennent à se hisser au sommet. Pour Oxatis, le défi aura été de faire mieux que tous ses concurrents. La firme, qui a récemment racheté PowerBoutique, peut se vanter d’avoir passé une étape majeure. L’acquisition, qui permet au groupe d’atteindre de nouvelles cibles, apporte aussi un regain de vitalité à l’entreprise-mère.

Une visée à long terme

Le secteur de l’e-commerce fait face à un développement bien plus important que ce qu’il laissait prévoir il y a encore quelques années. En France, la consolidation de cette branche d’activité rejoint un mouvement qui se constate à travers le monde. En effet, les solutions aujourd’hui accessibles au grand public commencent à être absorbées par des structures plus puissantes. Les cas qui font état d’un rachat par des entreprises concurrentes ne sont pas rares. Dans l’Hexagone, c’est Oxatis qui retient l’attention. La plateforme, qui est parvenue à tirer son épingle du jeu, s’est depuis longtemps démarquée de la concurrence. Elle augmente ainsi son potentiel, en ingérant PowerBoutique.

Le spécialiste du Saas en e-commerce faisait partie des concurrents directs d’Oxatis. Bien moins développé et disposant d’une structure encore peu étendue, l’organe ne se sera pas fait désirer avant d’accepter d’intégrer le groupe rival. Pour Oxatis, cette acquisition sert un projet sur le long terme. Le site ne cache pas son envie d’asseoir son nom dans son domaine d’activité. Son objectif n’est plus un secret : le groupe espère s’étendre assez pour prendre la première place dans le secteur de la création de solutions e-commerce. Si l’expansion de la marque semble inévitable, le rachat de PowerBoutique laisse songeur.

L’entreprise, qui est largement considérée comme une pointure dans son domaine, représente tout de même plus de 250 millions d’euros annuels. Ce chiffre, relatif au nombre de commandes traitées par la plateforme, est établi grâce à une activité générée par plus de 1500 entités marchandes.

Une performance supplémentaire appréciable

La force acquise par Oxatis est loin d’être anodine. Le groupe parvient ainsi à cumuler plus de 8500 marchands en ligne, pour un nombre de commandes dépassant les 600 millions de billets verts sur l’année. Cette acquisition semble n’apporter que des avantages à Oxatis, qui reprend aussi une trentaine de collaborateurs affiliés à son ancien concurrent. Les nouveaux membres de l’équipe devraient ainsi venir remplir les rangs des conseillers clients, et autres équipes commerciales. Le deal est pertinent pour les deux partis qui y trouvent finalement leurs comptes.

Oxatis ne cache cependant pas que le financement de l’achat se base sur de l’endettement. Malgré une charge supplémentaire qu’elle devra rentabiliser dans les meilleurs délais, l’entreprise garde entièrement sa capacité d’investissement.

La firme a la possibilité d’entamer d’autres acquisitions : si son positionnement en bourse ne date que de quelques mois, Oxatis n’en retient pas de pénalités. Le point le plus intéressant reste sans aucun doute le chiffre d’affaires additionnel que la plateforme parviendra à se dégager sur l’année, avec une prévision rapide de 2,8 millions équivalente à ce que PowerBoutique avait précédemment gagné.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here