Tim Berners-Lee dévoile une application qui permet de stocker les données personnelles des internautes. La solution, qui permet de ne pas confier des informations sensibles à des entreprises aux pratiques plus ou moins douteuses. Dans cette démarche, l’inventeur du web déclare la guerre à Google, mais aussi au réseau social préféré des Français.

Un travail de fond pour réinventer le web

Cela fait plusieurs années que Tim Berners-Lee travaille à réinventer le web, dans le but de le révolutionner. Pour la toute première personnalité de la toile, il est aujourd’hui primordial de rendre le contrôle des informations aux internautes. Derrière ces mots, l’homme d’affaires se cache à peine de déclarer la guerre aux géants qui ont fait leur réputation sur le web.

Si le créateur de la toile a passé les trente dernières années à constater l’évolution de son invention vers un espace privilégiant la liberté d’expression et les innovations en termes de communication, il aura aussi assisté au développement d’entreprises peu scrupuleuses qui ne respectent plus les premières vocations du web. Parmi elles, les entités qui se font de l’argent sur les données personnelles, et accessoirement la vie des internautes. Pour Berners-Lee, il n’a cependant pas été utile d’adopter tout de suite une approche agressive pour remettre les choses en ordre.

Le directeur du W3C agit discrètement, et met à contribution d’éminents spécialistes sortants du MIT pour faire barrage aux habitudes peu morales adoptées par Google. Ce travail se concentre sur la création d’un outil qui a pour vocation de libérer les utilisateurs, ainsi que l’ensemble du web. Le projet, nommé « Solid », est enfin présenté au grand public. Ce que le révolutionnaire présente comme « un coffre-fort numérique », est une solution de gestion qui permettrait aux internautes de gérer leurs données personnels.

Son principe de fonctionnement, qui se veut relativement simple, donne la possibilité de créer un POD, sur lequel l’utilisateur pourra stocker les informations, contacts, événements ou préférences culturelles, sans avoir à passer par les géants du secteur.

Une protection viable des données sensibles ?

La fonction de Solid met en avant un type de service que les internautes sont nombreux à chercher. Le coffre-fort numérique aurait ainsi la capacité de s’ouvrir, afin de donner accès aux informations dont vous pourrez avoir besoin pour profiter de certains services, notamment les réseaux sociaux et les services de streaming, sans que les données stockées ne se filtrent de la boîte dématérialisée. La principale révolution présentée par ce système n’est rien d’autre qu’un contrôle total des informations que vous laisser transparaître sur le web actuel.

Le directeur de W3C prône un fonctionnement radicalement différent de ce que les géants du secteur proposent à l’heure actuelle. Face à des polémiques qui ne cessent de refaire surface, que ce soit sur les moteurs de recherche, les réseaux sociaux ou les plateformes de vente en ligne, il est certain que la solution proposée par Tim Berners-Lee fasse des adeptes un peu partout dans le monde.

comment créer une société offshore?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here