Les actionnaires en bourse n’ont pas attendu longtemps avant de commencer à lâcher Amazon. Seulement quelques minutes après l’annonce des prévisions pour ce dernier trimestre de l’année, ils n’ont pas hésité à abandonner la firme, pour cause de « prévision décevante ! ». Pourtant, le bilan de cette firme multinationale est loin d’être mauvais, mais cela s’avère insuffisant pour convaincre ces derniers.

Un chiffre d’affaires qui reste exceptionnel

Le bilan du troisième trimestre 2018 a été plus qu’exceptionnel pour Amazon. En effet, le groupe a réalisé un profit de 2.88milliards de dollars, qui est le record jamais enregistré jusqu’à aujourd’hui. Si on se réfère à l’année dernière, ce chiffre est l’équivalent de 11 fois les bénéfices réalisés en 2017 à la même période. Le groupe a donc annoncé un grand succès avec une belle marge opérationnelle de 6.6%, qui soulignons-le, est le plus élevé de ses 10 dernières années. La réalité semble pourtant plus difficile, car malgré cela, les prévisions pour le quatrième trimestre balancent entre 10 et 20%, ce qui n’est pas à la hauteur des attentes des actionnaires qui restent bien difficiles.

Ce troisième trimestre, même s’il a été couronné de succès, n’a fait progresser que de 29% son chiffre d’affaires. De ce fait, il ne s’agit pourtant pas d’une crise, ni de baisse de rendement. Les actionnaires étaient juste habitués à mieux avec 43 et 39% les deux trimestres précédents. Un ralentissement qui par malheur, a fait chuter de 7.5% la valeur de ses actions. Et ça ne va surement pas aller en s’améliorant pour les prochains jours.

Un mauvais présage pour les fêtes de fin d’année

Au cours de ce dernier trimestre de l’année, plusieurs occasions vont booster considérablement les ventes en ligne. Entre le Black Friday et les fêtes de fin d’année, Amazon va même devoir renforcer son équipe avec l’embauche de plusieurs intérimaires pour aider à gérer cette période délicate et assurer toutes les commandes. Cependant, la concurrence se fait rude. Avec les nouvelles plateformes e-commerce de Walmart ou encore Target, Amazon ne règne plus en seul maître sur le marché. Ce qui se fait aussi ressentir sur ses gains. Le groupe prévoit donc de réaliser un chiffre d’affaires estimé entre 66.5 et 72.5 milliards de dollars. Un chiffre phénoménal, mais pas exceptionnel pour une firme de cette envergure si l’on prend en compte la prévision de 73.9milliards de dollar faite par Wall Street, et si l’on se réfère aussi à l’année 2017. Malgré toute cette période tumultueuse, Amazon garde quand même une bonne perspective de croissance grâce à son activité publicitaire. Cet autre aspect de son activité lui a permis de réaliser un exploit entre juillet et septembre 2018.

Si l’on se réfère toujours aux résultats de 2017, ils ont vu exploser leurs chiffres d’affaires à 123%, soit 2.5milliards de dollars. Décidément, ces prévisions, jugées décevantes ont impactées négativement cette firme multinationale, qui voit malheureusement sa croissance baisser à son niveau, 2 ans plus tôt, en début d’année 2016.

comment créer une société offshore?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here