Amazon est régulièrement pris sous les balles des médias 2.0, sur lesquels de nombreux internautes l’accusent d’offrir des conditions de travail catastrophiques. Alors que la polémique enfle, les réseaux sociaux ont vu apparaître des profils particuliers qui sortent les griffes pour défendre la plateforme.

Une défense active contre les détracteurs

Les géants du web sont très souvent mis face aux faiblesses de leurs administrations. Amazon ne fait pas exception à la règle : depuis quelques années, des témoignages surgissent sur la toile, et accusent la maison d’imposer des conditions de travail à la limite de l’indécence. Si la plateforme n’a pas tout de suite réagi, les faits relatés ont rapidement gagné de l’ampleur. Impossible pour les internautes de passer à côté de ce qui a fini par devenir un des sujets les plus commentés sur les réseaux sociaux.

En quelques mois, la réputation de l’entreprise en aura pris un coup : les détracteurs, qui avaient réussi à faire propager leur message, ont rapidement dû faire face à de nouveaux justiciers du web, venus défendre la boîte américaine. Cela fait deux semaines que des comptes, s’appropriant le statut d’ « Amazon FC Ambassador » viennent à la rescousse pour défendre un des plus grands employeurs du monde.

Twitter est la première plateforme où ils sont les plus actifs : en plus de faire les éloges de la marque à chaque fois qu’ils en ont la possibilité, ces comptes estampillés aux couleurs de la maison n’hésitent pas à donner un point de vue divergent de ce qui a été dit jusqu’à présent.

Ces nouveaux guerriers du clavier numérique n’ont pas perdu de temps : quasiment toutes les personnes ayant dénoncé les conditions de travail auprès d’Amazon auront été les premiers à être attaqués. Ces ambassadeurs, ont ainsi commencé à s’inviter sur un bon nombre de débats. Les discussions visées ont invariablement un rapport avec la marque américaine. Loin de l’esprit de révolte que l’on peut constater sur les premiers témoignages, ceux faits par ces ambassadeurs livrent un tout autre discours. Selon eux, les conditions proposées par Amazon font partie des meilleures dans le domaine du travail.

Des interventions suspectes pour les internautes

Plus d’un internaute se sera demandé si ces interventions n’ont pas été faites pour tenter de manipuler l’opinion publique. En effet, les suspicions n’ont pas tardé à faire leur bout de chemin, d’autant plus que les profils redirigent tous vers amazonfctours.com. Cette affiliation à la plateforme incriminée est loin d’attirer la bienveillance du public, d’autant que certains messages ne semblent pas cacher leurs intentions.

Si le bruit courait sur une possible arnaque à l’identité, Amazon aurait rapidement confirmé que ces profils étaient ceux de ses employés. Pour la grande majorité établis aux Etats-Unis, ces profils ambassadeurs n’ont cependant pas décidé le site à s’exprimer ouvertement sur les conditions de travail de ses employés. Discret par rapport aux polémiques, il semble que le site ne soit pas entièrement contre la désinformation.

comment créer une société offshore?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here