Cette célèbre plateforme chinoise de vente en ligne relie depuis le 2 mars dernier par voie ferrée le centre même de la Chine jusqu’à l’aéroport de Liège en Belgique. Leur objectif étant d’acheminer dans le continent européen des articles qui ont été commandés en ligne et venant de Chine, en utilisant un moyen de transport beaucoup moins coûteux que l’avion.

Développer les flux de toutes les marchandises tout en étoffant les liaisons logistiques entre la Chine et l’Europe est sans aucun doute la nouvelle stratégie de la firme chinoise, Alibaba. L’entreprise chinoise se focalisant depuis toujours dans la vente en ligne, depuis sa filiale de fret Cainao, vient d’ouvrir le 2 mars dernier une ligne de fret ferroviaire qui relie la capitale de la province chinoise du Henan, Zhengzhou à la plateforme de l’aéroport de Liège directement en Belgique, a indiqué le médié « L’Echo ».

Acheminement des marchandises depuis Zengzhou jusqu’en Europe

“L’Europe est un marché important. Le fret ferroviaire nous permet de diversifier davantage notre offre logistique pour les PME, et cela va aussi les aider à avoir accès plus facilement au commerce en ligne en dehors de leurs frontières”, a déclaré le directeur général de Cainiao, James Zhao.

Cette nouvelle liaison ferroviaire est exploitée 2 fois toutes les semaines en partenariat avec l’entreprise ZIH ou Zengzhou International Hub. Notons que cet opérateur de transport en Chine a déjà testé au cours du mois d’octobre de l’année dernière (2018) une ligne de fret exactement sur le même axe ferroviaire. De ce fait, ce nouveau trafic de fret pourra acheminer toutes les marchandises qui ont été commandées en ligne sur les plateformes de vente en ligne de la firme chinoise en Europe. Ce nouveau mode de transport pouvant très bien être une autre solution à part le transport aérien devrait donner la possibilité à la société chinoise de faire des économies de plus de 30 % sur les coûts des logistiques.

Un système qui créera de nouveaux emplois

A Liège, le site de vente en ligne devrait aussi ouvrir, rappelle Le Echo, ce média belge, un entrepôt destiné à la logistique. Ce serait donc un entrepôt qui mesurerait environ 380 000 mètres carrés jusqu’à 2021 et une fois qu’elle sera réellement créée à terme, il se peut que plus de 3 000 nouveaux emplois, 900 emplois directs, ainsi que 2100 emplois indirects soient créés pour l’occasion.

comment créer une société offshore?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here