Wall Street, sans entrain, termine en ordre dispersé

La Bourse de New York, sans entrain, a fini sans direction mercredi, hésitant notamment entre les secteurs de l’énergie et de la technologie: le Dow Jones a cédé 0,16% tandis que le Nasdaq a gagné 0,21%.

Selon les résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette de Wall Street, a reculé de 39,73 points, à 24.140,91 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, a pris 14,16 points, à 6.776,38 points.

L’indice élargi S&P 500 a lâché 0,01%, ou 0,30 point, à 2.629,27 points.

Les trois indices ont oscillé entre pertes et gains pendant toute la séance.

«On a commencé la journée avec des Bourses moroses à la fois en Asie et en Europe», a rappelé Art Hogan de Wunderlich Securities.

Plusieurs nouvelles peu favorables à la prise de risques ont ensuite émaillé la séance, qu’il s’agisse de la «consternation autour de la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël», de «la réduction de l’écart entre les taux d’emprunt à court terme et ceux à long terme», ou de «la baisse des cours du pétrole de près de 3%», a-t-il ajouté.

L’indice représentant le secteur de l’énergie au sein du S&P 500 a ainsi reculé de 1,29%.

Le rebond du secteur technologique (+0,75% au sein du S&P 500) a permis au marché des actions de se maintenir à flot.

Cette position attentiste n’est toutefois pas surprenante selon William Lynch de Hinsdale Associates dans la mesure où la progression des indices s’est encore accélérée la semaine dernière dans la perspective de l’adoption par le Sénat de sa version de la réforme fiscale, qui est finalement intervenue ce week-end.

La prochaine étape est maintenant de concilier ce texte avec celui adopté mi-novembre par la Chambre des représentants.

Les indicateurs du jour étaient plus ou moins conformes aux attentes: les créations d’emplois dans le secteur privé aux Etats-Unis ont continué de progresser comme prévu en novembre, de bon augure avant la publication vendredi du rapport mensuel officiel sur le marché du travail, et la productivité dans le pays a confirmé sa progression de 3% au troisième trimestre.

Le marché obligataire montait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans reculait vers 21H15 GMT à 2,329%, contre 2,351% mardi soir et celui des bons à 30 ans à 2,726%, contre 2,732% la veille.

admin Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *