Finance

La Bourse de Paris gagne en confiance après les propos de Xi Jinping

mm
Written by Paul Laurent

La Bourse de Paris évoluait en nette hausse mardi à l’ouverture (+0,72%) et se hissait au-dessus des 5.300 points, les investisseurs gagnant en confiance après un discours d’ouverture prononcé par le président chinois, Xi Jinping.

A 09H28 (07H28 GMT), l’indice CAC 40 montait de 37,91 points à 5.301,30 points. La veille, il avait fini juste au-dessus de l’équilibre (+0,10%).

Les indices européens ouvrent en hausse «après l’annonce d’un plan d’ouverture économique du président chinois Xi Jinping avec notamment une baisse +considérable+ dès cette année des taxes sur les importations d’automobiles», ont souligné les experts de Mirabaud Securities Genève.

«La Chine est pragmatique et considère une guerre (quelle qu’elle soit) comme la solution la moins appropriée pour régler un conflit. Le président Xi l’a encore confirmé cette nuit en vantant l’ouverture du marché chinois. Ce dernier a affirmé que la Chine entrait dans une nouvelle phase d’ouverture», ont-ils ajouté.

Menacé d’une guerre commerciale par son «ami» Donald Trump, le président Xi Jinping a tenu ces propos apaisants pour les marchés au Forum de Boao pour l’Asie, une conférence surnommée le «Davos chinois».

Du côté des indicateurs, la France a publié des chiffres de production industrielle en février, marqués par un rebond de 1,2% sur un mois, tirée notamment par la forte production de gaz et d’électricité.

Aux États-Unis, les prix à la production en mars sont également attendus.

LVMH en tête du CAC

En matière de valeurs, LVMH a ouvert la saison des résultats et décollait de 5,17% à euros, après avoir entamé l’année sur une nouvelle progression de ses ventes, qui s’approchent des 11 milliards d’euros au premier trimestre grâce au succès toujours grandissant de ses 70 marques, Louis Vuitton en tête.

Dans son sillage, Kering affichait également son dynamisme (+3,89% à 432,20 euros).

Ingenico bondissait pour sa part de 6,84% à 72,52 euros, après l’annonce d’une OPA sur son principal concurrent dans les terminaux de paiement, l’américain Verifone.

Air France-KLM gagnait 0,29% à 8,98 euros alors que les pertes liées à sept jours de grève chez Air France sont estimées à 170 millions d’euros, selon la direction. Le trafic du groupe est pour sa part en hausse de 5,4% en mars.

Sequana plongeait de 6,17% à 0,68 euro, souffrant d’une une perte nette plus que doublée en 2017, à 115 millions d’euros, pénalisé par des charges exceptionnelles, notamment une dépréciation de sa division distribution Antalis.

EDF perdait 0,22% à 11,30 euros. EDF Energies Nouvelles, filiale d’EDF dédiée aux énergies renouvelables, a annoncé avoir remporté un contrat de fourniture d’électricité de long terme pour un projet éolien de 114 mégawatts (MW) au Brésil.

About the author

mm

Paul Laurent

Rédacteur en chef du site Hyperconnectes.fr spécialiste de l'économie, il est passionné par l'économie et les nouvelles technologies. Il publie des actualités liées à l'économie, la finance et les technologies.